Burning Bird

Burning Bird

Dogue de Majorque

Caractère du Ca de Bou par Sergio Gual Fournier

Caractère du Ca de Bou par Sergio Gual Fournier

Vice président du Club Espagnol

Eleveur et juge spécialisé du CDB


(Traduit de la revue du club espagnol n°1, juin 2000)


 


Au moment de décrire le caractère du ca de bou, nous devons dire que basiquement, il possède un caractère typique de molosse. Avec la famille, il se montre extrêmement affectueux, surtout s’il y a des enfants à la maison avec lesquels il participe aux jeux comme l’un d’entre eux et il utilise avec contrôle et modération sa force et sa puissance pour ne pas provoquer quelque accident, car pour le ca de bou sa famille fait partie intégrante de sa vie.


Toute cette extrême affection, même parfois collante vers ceux qu’il aime le plus, peut se transformer parfois en fonction d’une situation de danger en 40 ou plus de kilos de masse musculaire disposant de dents affilées et avec « très mauvais lait » en vue de défendre son territoire ou ce qu’il considère à lui, c’est à dire la famille, la maison et la voiture principalement.


Ces situations ne sont pas la règle générale de notre ami, qui en général est un chien de maison pacifique et bonasse, ce qui est sa véritable vocation.
Chez moi, ils vivent en harmonie avec d’autres races, mais je peux vous assurer qu’ils sont les premiers à s’habituer aux dallages plastiques et si c’est possible à un coffre de porche, meilleur que meilleur.


Le Ca de Bou possède au contraire de ce que certains peuvent penser un caractère très équilibré. Par malheur dans son histoire, du à son énorme potentiel comme chien de garde et de défense, il a été utilisé à des fins très perverses, comme les combats de chiens, mais il ne faut pas oublier que ce n’était pas sa fonction primordiale, ni plus ni moins, le Ca de Bou était excellent chien de bouvier ; ces qualités unies à son énorme esprit de sacrifice et son cœur noble, joints à la polyvalence de ses autres tâches, sont les caractéristiques qui l’ont rendu fameux.


 


Je peux vous assurer que dès que j’ai pu entrer en contact avec cette race merveilleuse et passionnante, je n’ai cessé de me rendre compte de l’énorme relation qu’il y a entre eux et ma famille. Je me sens orgueilleux (et ce n’est pas de la vanité) de mes chiens quand je vois mon fils d’à peine un an jouant à sa manière avec eux en leur tirant les oreilles, les lèvres, la truffe, tirant sur les ongles ou mettant les doigts dans les yeux et recevant en retour un énorme coup de langue sur son visage d’enfant comme réponse. Cela est l’authentique caractère du ca de bou, et non un autre.


Sur l’aspect fonctionnel atavique, c’est à dire comme chien de prise, le ca de bou est un chien très valeureux et rapide. C’est un chien qui par sa rusticité et sa grande dureté, a une grande capacité de souffrance quand c’est nécessaire, mais il préfère de loin les caresses de son maître ou une bonne sieste au soleil plutôt que quoi que ce soit d’autre.
Comme n’importe quel chien de prise, s’il tombe en de mauvaises mains, le ca de bou peut être un animal déséquilibré et dangereux, mais la faute ne vient pas de lui mais plutôt de la désorganisation cérébrale qu’on lui a enseignée à des fins pas très nobles.


En plus de posséder une domination marquée, surtout avec les autres mâles (c’est pourquoi il faut les tenir sous contrôle, surtout quand il y a des femelles en chaleur), son attitude est noble, pas mal intentionnée, prévenant toujours avant d’essayer de mordre.


Actuellement le ca de bou est une race en expansion et avec un grand avenir. Il dépend de nous de le faire connaître comme il est vraiment, et non comme on a prétendu qu’il était.
J’espère que cet article bref mais sincère vous aura éclairés.



Le Ca de Bou et les enfants.

Le Ca de Bou et  les enfants.


Ci-dessus Candice et Fénix, ci-dessous, Candice et Gaudi.

Ci-dessus Candice et Fénix, ci-dessous, Candice et Gaudi.